Kinshasa, République démocratique du Congo (RDC)

Accueil > Livres Nzoi > Vient de paraître : Mweru Nzumwa, Le Gros Carat

Vient de paraître : Mweru Nzumwa, Le Gros Carat

vendredi 16 juillet 2021, par Nzoi

- Français
- 978-2-36949-020-3
- 202 p., 25 000 FC
- Juillet 2021
- Illustrations d’Ildephonse Virivuswagha Kalau
- Dépôt légal : 0411-2004-08

Le livre

Quatre jeunes venus de Kinshasa viennent grossir le nombre des orpailleurs dans les carrières proches de Bavandomo. Ce qui les attend là dépasse en efforts tout ce qu’ils s’étaient imaginé. Le travail est harassant, souvent infructueux, leur quotidien est fait de privations, leur sens de la solidarité est mis à rude épreuve. De tels sacrifices en valent-ils la peine ? Et si cette quête du gros carat n’était qu’un leurre ? Pourquoi ne pas rentrer à Kinshasa ? Ce livre est le roman de ces travailleurs oubliés, forçats courageux d’un système extractiviste que l’auteur explore avec lucidité.

« Kitsivu et Kongoli arrachaient de grosses mottes de terre avec leurs bêches qu’ils lançaient avec la plus grande énergie en dehors du puits. À cette profondeur d’un demi-décamètre où ils étaient placés, ce n’était pas une tâche facile de projeter leurs bêchées à l’extérieur. De la même manière, Mwambala et Lutswamba avaient du pain sur la planche. Puiser et jeter ces eaux qui assaillaient le puits était tout aussi pénible que bêcher et projeter la terre à l’extérieur du puits.

Torse nu, les jeunes gens travaillaient avec la rage d’un forçat décidé à en finir une fois pour toutes avec sa corvée. Ils transpiraient à grosses gouttes sous ce soleil de la mi-journée qui les rôtissait comme du café dans un séchoir. »

L’auteur

Mweru Nzumwa est né à Mulo (Nord-Kivu) en 1957. Auteur de nouvelles, de pièces de théâtre, il a reçu plusieurs prix littéraires dans les années 1980. La création en 2002 de l’Institut supérieur de commerce de Butembo, dont il devient le premier directeur général et son poste actuel d’inspecteur de l’enseignement secondaire, témoignent de son implication auprès d’une jeunesse dont il partage les interrogations souvent liées au développement du pays.